Née le 18 oct. 1977 à Échirolles – 42 ans.

Mère issue de l’immigration italienne et fonctionnaire d’État pour l’université de Grenoble Alpes.

Père, né à Oran en Algérie au sein d’une famille populaire d’origine espagnole, fut moniteur de ski à l’ESF et professeur à l’Université Grenoble Alpes (architecte, urbaniste, sociologie de ville).

Émilie Chalas effectue sa scolarité à Grenoble au collège Stendhal et au lycée Champollion Bac ES en 1995. Maîtrise de sociologie à l’université Pierre Mendès-France de Grenoble dont une 3e année à Washington College dans le Maryland (USA) dans le cadre d’un programme type « Erasmus ».
Titulaire d’un DESS « urbanisme et Aménagement du Territoire » à Grenoble, elle commence sa carrière professionnelle en 2003 au sein de l’Agence d’Urbanisme de la Région Grenobloise (AURG), tout d’abord en contrat d’apprentissage puis en contrats à durée déterminée.
En 2005, elle passe le concours  d’Ingénieur territorial et devient responsable de l’urbanisme d’une commune de 8 200  habitants (Isère). En parallèle, elle anime des sessions de formation pour le CNFPT (Centre National de la Fonction Publique Territoriale). De 2005 à 2012, elle devient directrice du service Urbanisme et Environnement puis en 2014 prend la direction générale de cette commune de 8 200 habitants.
En janvier 2017, Émilie répond à l’appel aux femmes d’Emmanuel Macron et se décide de candidater pour les élections législatives. Elle remporte les élections pour la 3e circonscription de l’Isère au second tour contre la France Insoumise avec 54,01 % des suffrages.

EC3Y4A3304Bernard Ciancia

Née le 18 oct. 1977 à Échirolles – 42 ans.

Mère issue de l’immigration italienne et fonctionnaire d’État pour l’université de Grenoble Alpes.

Père, né à Oran en Algérie au sein d’une famille populaire d’origine espagnole, fut moniteur de ski à l’ESF et professeur à l’Université Grenoble Alpes (architecte, urbaniste, sociologie de ville).

Émilie Chalas effectue sa scolarité à Grenoble au collège Stendhal et au lycée Champollion Bac ES en 1995. Maîtrise de sociologie à l’université Pierre Mendès-France de Grenoble dont une 3e année à Washington College dans le Maryland (USA) dans le cadre d’un programme type « Erasmus ».
Titulaire d’un DESS « urbanisme et Aménagement du Territoire » à Grenoble, elle commence sa carrière professionnelle en 2003 au sein de l’Agence d’Urbanisme de la Région Grenobloise (AURG), tout d’abord en contrat d’apprentissage puis en contrats à durée déterminée.
En 2005, elle passe le concours  d’Ingénieur territorial et devient responsable de l’urbanisme d’une commune de 8 200  habitants (Isère). En parallèle, elle anime des sessions de formation pour le CNFPT (Centre National de la Fonction Publique Territoriale). De 2005 à 2012, elle devient directrice du service Urbanisme et Environnement puis en 2014 prend la direction générale de cette commune de 8 200 habitants.
En janvier 2017, Émilie répond à l’appel aux femmes d’Emmanuel Macron et se décide de candidater pour les élections législatives. Elle remporte les élections pour la 3e circonscription de l’Isère au second tour contre la France Insoumise avec 54,01 % des suffrages.

EC3Y4A3304Bernard Ciancia

3 paris

3 COMBATS​

Fermer le menu