COMMUNIQUE DE PRESSE

S’engager résolument pour les Femmes dans la Cité, au-delà des étiquettes partisanes !

Le 8 mars est la journée internationale dédiée aux droits des femmes. C’est une date essentielle pour rappeler que malgré les progrès accomplis ces dernières décennies, beaucoup reste à faire pour parvenir à l’égalité des droits entre femmes et hommes.

Les colistières Un Nouveau Regard Sur Grenoble étaient pleinement mobilisées aujourd’hui pour défendre cette cause, ce matin pour courir contre les cancers féminins et cet après-midi pour soutenir notre projet auprès des Grenobloises et des Grenoblois.

Néanmoins, nous condamnons le fait que la traditionnelle marche du 8 mars pour les droits des femmes à laquelle nous souhaitions participer ait été préemptée par une minorité et transformée en une manifestation politique antigouvernementale, anti-macron…et anti-Chalas. Je suis outrée de cette récupération à plusieurs titres : d’abord parce qu’en tant que Grenobloise, j’ai toujours participé avec ma mère aux marches du 8 mars ; ensuite parce que le féminisme n’appartient à personne et certainement pas à l’extrême gauche ; enfin, parce que la cause des femmes devrait transcender les étiquettes partisanes alors qu’aujourd’hui à Grenoble étaient scandée de la propagande anti gouvernementale et de fausses informations: depuis quand la majorité à laquelle j’appartiens (du reste la seule réellement paritaire !) a voté des lois sexistes, racistes ou anti IVG ?! Cette propagande est scandaleuse en ce jour où la prise de hauteur devrait s’imposer à tous. Nous avons quitté cette manifestation indigne.

Contribuer à donner pleinement leur place aux femmes dans la Cité est un axe fondamental de notre programme. Nous avons présenté nos premières propositions dès le 11 décembre dernier à l’occasion d’une réunion publique[1] consacrée à ce thème. Tout particulièrement nous nous engageons à : 

  • garantir aux agentes publiques l’égal accès aux responsabilités, à la formation, à la promotion (engagement #79)
  • créer la maison des femmes à Grenoble (#80)
  • renforcer l’accompagnement au planning familial (#81)
  • soutenir les associations d’aide à la parentalité (#82)
  • créer un poste de référent à la police municipale pour la lutte contre les violences faites aux femmes (#83)
  • mettre en place un réseau d’accueil d’urgence (EVE) (#84)
  • créer un poste d’adjoint en charge de la place des femmes dans la Cité (#85)

Tous nos colistiers se sont également engagés en signant la charte[2] de l’élu Un Nouveau Regard sur Grenoble à lutter contre toute manifestation de sexisme. 

Nous avons également initié avec Marlène SCHIAPPA lors de sa venue à Grenoble le mois dernier le manifeste pour l’engagement des femmes dans la Cité[3], que nous appelons tous nos concitoyens à signer aujourd’hui !

Ces engagements et notre détermination à renforcer et rendre effectifs les droits des femmes a valu à notre liste le soutien de nombreuses femmes engagées, notamment  celui de Madame Claude du GRANRUT, ancienne collaboratrice de Simone VEIL, Marie-France MOTTE, Présidente de l’association femmes SDF, Eliane GIRAUD, conseillère régionale, ancienne Vice-présidente de la Région, Claude FUGAIN, médecin, Marie-Rose DUBEDOUT ou encore Barbara POMPILI, présidente de la commission du développement durable à l’Assemblée nationale et bien sûr Marlène SCHIAPPA. 

Emilie CHALAS et ses colistières Virginie ALONSO, Marie-France MOTTE et Karen LORINQUER