communiqué de presse

Faire revivre la culture à grenoble

La culture est l’une des principales victimes collatérales du mandat d’Eric Piolle : depuis 2014, la subvention aux Musiciens du Louvre a été réduite drastiquement et brutalement et cet orchestre de renommée internationale a été menacé de devoir quitter la ville ; les subventions de la ville à la MC2 ont été réduite substantiellement ; les bibliothèques Prémol et Hauquelin ont été fermées définitivement et la bibliothèque Alliance partiellement ; le Festival du Cirque a dû quitter Grenoble de 2015 à 2019 ; la salle de musique « Le Ciel » est menacée de fermeture, et la Régie 2C a elle définitivement fermé ;  la municipalisation des théâtres a conduit à une baisse du nombre de lever de rideaux de 95 par an à… 65 en trois ans, etc.

Voila le triste constat que nous faisons et que nous partageons avec les très nombreux acteurs de la vie culturelle grenobloise que nous avons rencontrés depuis des mois. Au nom d’une approche se voulant pluraliste, par dogmatisme, ou par ignorance, la ville a abandonné le riche réseau d’institutions et d’associations culturelles qui faisait le rayonnement culturel de Grenoble depuis la Libération. Loin de nourrir son esprit pionnier, Grenoble sous la municipalité actuelle a perdu son rang de ville de la Culture.

Le débat organisé par l’Ampérage le mardi 28 janvier 2020 a malheureusement mis en évidence que le maire actuel n’a pas pris conscience des conséquences de ses actes et ne propose rien d’autre que de poursuivre le déclin de Grenoble, y compris en matière culturelle.

Il est temps de renouer avec l’esprit pionnier de la Culture à Grenoble ; il est temps de penser son avenir, et de porter un nouveau regard sur la culture à Grenoble. La philosophie qui anime notre équipe se fonde sur une vision partenariale et transversale de la politique culturelle qui doit irriguer toute l’action publique, sur l’ensemble du territoire métropolitain et s’adresser à l’ensemble de ses habitants.

La culture est un facteur de cohésion, d’émancipation, d’inspiration pour notre société, elle est aussi l’un des principaux vecteurs d’attractivité et de développement économique des villes qui comptent dans le monde. C’est pourquoi s’engager pour la culture, c’est avoir une véritable ambition pour Grenoble, c’est vouloir hisser Grenoble au plus haut rang, créer de l’emploi, ouvrir les œillères que nous portons tous, donner sa chance à chacun de s’exprimer et de s’émanciper. Porter la culture à Grenoble, c’est se projeter avec sa jeunesse dans une vision porteuse d’avenir.

 

Suivant cette approche, voici très concrètement parmi les mesures que nous porterons :

  1. Nommer un adjoint à la culture compétent, qui aura une mission de dialogue et de sens afin de piloter la politique culturelle de la ville en lien avec les acteurs du territoire
  2. Restructurer le dialogue avec l’ensemble des acteurs culturels
  3. Installer une réunion annuelle de programmation et de suivi des activités culturelles
  4. Proposer le transfert de la compétence Culture à la Métropole
  5. Rénover les locaux et salles existantes (le Ciel, la Clé de sol, la Chaufferie…), notamment les plus désuètes
  6. Rendre le Parc Paul Mistral vivant aussi a nuit en proposant des animations, représentations, concerts
  7. Accompagner les artistes émergents
  8. Développer de nouvelles résidences artistiques afin de soutenir la création
  9. Décloisonner les structures labellisées
  10. Mettre en place un « Pass Culture» pour les jeunes en difficulté pour favoriser l’accès à la Culture et à la pratique culturelle pour tous
  11. Relancer la dynamique des Maisons des jeunes et de la culture (MJC) en lien avec les médiateurs, les agents de prévention, les missions locales (visites, rencontres, formations diplômantes)
  12. Développer l’enseignement du théâtre lors des temps périscolaires
  13. Créer un festival des musiques actuelles, un festival de danse contemporaine, annuler la fête des Tuiles mais maintenir le Street Art Fest et lui donner l’ambition de présenter l’ensemble des techniques et esthétiques du mouvement Street Art
  14. Programmer l’extension du musée de Grenoble
  15. Entretenir le patrimoine historique et architectural grâce à une Fondation pour la réhabilitation du patrimoine grenoblois.
  16. Créer un musée des Jeux Olympiques, du Sport et de la Montagne
  17. Installer le conseil de la nuit, pour garantir le bien vivre ensemble
  18. Inscrire Grenoble dans le cadre des objectifs de l’Agenda 2030 du développement durable afin de favoriser la biodiversité culturelle
  19. Faire de Grenoble une capitale européenne de la Culture 
Fermer le menu